18 juillet 2003

Kucha

Kucha, 17-18 juillet Kuche, Kucha ou Qiuci enfin atteinte, je suis vannée par une nuit sans sommeil. Le soir, je passe deux heures à un stand pour essayer d’atteindre sans succès mon amie de voyage Muyasha. Du coup, les commerçants alentours s’attroupent, je les photographie et finalement un petit Ronaldo de douze ans (le seul qui parle chinois) m’invite à passer la nuit chez lui. Je rêve de vies inaccomplies et m’envole sur un tapis vers l’inatteignable, temps et espace. Ambiance mille et une nuits au... [Lire la suite]
Posté par lorellou à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2003

Yiling-Kucha

Yiling, 15-16 juillet Loin de la sphère d’influence des caravanes de la soie, les pâturages fleuris autour du lac Sayram résonnent du galop des petits chevaux kazakhs, des bêlements des chèvres et moutons de ces pasteurs semi-nomades. Dans la montagne, au bord de l’eau du lac, des rivières, des sources, se regroupent ou s’isolent les yourtes semblables à celles des Mongols ou des Kirghizes et le thé au beurre tibétain est servi avec un samovar russe. Confluence de coutumes si rangées-casées dans... [Lire la suite]
Posté par lorellou à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2003

Turfan

Turfan, 11-14 juillet Sur un haut plateau à la confluence de deux rivières encaissées, s’écroulent les ruines sableuses d’une cite abandonnée. Les murs et les rues creusés à même la pierre se fondent chromatiquement aux montagnes alentours et aux greniers de briques ajourées des séchoirs à raisins sur les collines environnantes, mais les vallées verdoyantes en contrebas coupent cette ocre monotonie. Les grottes, les palais enterrés, les monastères bouddhistes, la forêt de stupas érodées, la tour de guet, les... [Lire la suite]
Posté par lorellou à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2003

Urumuqi

  Urumuqi, 10-11 juillet Pourtant, dans Urumuqi colonisée, ce n’est qu’en prenant le bus pour la gare routière que j’entre dans un autre monde. La sortie de la mosquée un vendredi après-midi, les marchés ouighours regorgeant de fruits et de couleurs, les calots blancs des hommes barbus, les visages altaïques, les quelques yeux et cheveux clairs, les nez aquilins, les foulards et longues jupes des femmes… et surtout, la musique étrangère d’une nouvelle langue fluide comme les dunes du désert.
Posté par lorellou à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2003

Beijing-Urumuqi

  Beijing-Urumuqi, 8-10 juillet Deux jours et deux nuits pour passer de l’Extrême-Orient à l’Asie centrale, de l’empire pollué, policé et bétonné à ses marches occidentales qui ondulent sous le ciel bleu ou étoilé. 48 heures pour passer du culte rendu aux nouvelles idoles du progrès à la nonchalance d’un islam métissé de lointaines nuances bouddhistes, pour passer du riz au nan, des Chinois aux Ouighours… La transition entre ces deux mondes : un immuable désert de plaines de pierres, désert noir aux infimes... [Lire la suite]
Posté par lorellou à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]